Les poèmes de Nigar Rafibeyli sur le portail littéraire russe

Les poèmes de Nigar Rafibeyli sur le portail littéraire russe

Dans le cadre du projet « La littérature azerbaïdjanaise dans le monde projet de monde virtuel international » du Centre de Traduction d’Etat d’Azerbaïdjan, le populaire portail littéraire russe « litprichal.ru » a publié les poèmes « Que puis-je faire », « Je suis comme l’amour », « Les Fleurs » (traduits en russe) de la Poète du peuple d’Azerbaïdjan Nigar Rafibeyli.

Les auteurs de la traduction russe des poèmes présentés avec une information sur l’œuvre de la poète, sont les traducteurs russes connus Mark Chekhter et Vladimir Portnov.

Il convient de noter que le portail « litprichal.ru » qui dispose d’un large lectorat, publie régulièrement les œuvres de poètes célèbres tels que A. Pouchkine, A. Fet, S. Essénine, A. Akhmatova, M. Tsvetaïeva et O. Mandelstam.

 


Nigar Rafibeyli

(1913-1981)

Poète, traductrice.

Elle est l'auteure des livres « On entend la voix de la mer », « Mon monde lumineux », « J’ai voulu la jeunesse du Soleil », « Le Chant de la victoire », « Les Voix des Mères » et d'autres livres.

Elle a traduit en azerbaïdjanais les œuvres de poètes et d'écrivains de renommée mondiale tels qu'Euripide, Mir Alicher Navoï, Friedrich von Schiller, Mikhaïl Lermontov, Taras Chevtchenko, Anton Chekhov, Lilian Voynich.

En 1981, il a reçu le titre honorifique de Poète du peuple d’Azerbaïdjan.

 

 

https://www.litprichal.ru/work/479565/
https://www.litprichal.ru/work/479564/
https://www.litprichal.ru/work/479563/

 

 

 

 

 

AUTRES ARTICLES

  • Les certificats ont été présentés à leurs titulaires Les certificats ont été présentés à leurs titulaires

    Les Tours qualificatifs suivants, organisés par le Centre de Traduction d’Etat d’Azerbaïdjan pour identifier les spécialistes professionnels de la traduction, sont terminés. Les spécialistes de la traduction qui ont réussi dans les domaines socio-politique, des relations internationales, scientifique et technique, économique, financier et juridique, ont reçu des certificats du Centre.

  • Le livre du célèbre Tsereteli pour la première fois en langue azerbaïdjanaise Le livre du célèbre Tsereteli pour la première fois en langue azerbaïdjanaise

    Dans le cadre du projet de subvention de la Maison des écrivains géorgiens, l'Agence de traduction du CTEA a publié un livre de poèmes intitulé « Mes chansons », dans lequel sont rassemblés des exemples poétiques choisis du poète Akaki Tsereteli, un classique de la poésie géorgienne.

  • La nouvelle de Saday Budagli dans la revue littéraire israélienne La nouvelle de Saday Budagli dans la revue littéraire israélienne

    Dans le cadre du projet « La littérature azerbaïdjanaise dans le monde international » du Centre de Traduction d’Etat d’Azerbaïdjan, la nouvelle « Les Temps sans pluie » (traduite en russe) de l’écrivain azerbaïdjanais connu Saday Budagli a été publiée dans la revue littéraire israélienne « Article. »