La poésie azerbaïdjanaise dans la revue littéraire chilienne

La poésie azerbaïdjanaise dans la revue littéraire chilienne

       Dans le cadre du projet « La littérature azerbaïdjanaise dans le monde internationale » du Centre de Traduction d’Etat d’Azerbaïdjan, la populaire revue annuelle de poésie hispano-américaine du Chili « Aerea » a accordé une large place aux poèmes et œuvres des éminents poètes azerbaïdjanais. Les poèmes « Comment tu as vieilli trop vite, le poète ? » de Samad Vurgun, « J'aimerais que ce jardin soit de nouveau... » de Mikayil Muchfig, « Adieu, les montagnes » de Mammad Araz, ont été publiés dans la revue.

       Publiée depuis 2001, la revue qui a conquis un large auditoire en Espagne et en Colombie, est enseignée dans les universités aux États-Unis et des autres pays.

       La revue qui publie des poèmes de poètes azerbaïdjanais en langues azerbaïdjanaise et espagnole, présente régulièrement des œuvres de poètes de renommée mondiale tels que Mónica Velásquez Guzmán, Carlos Aguasaco, Leonel Alvarado, Luis Benitez et Victor Coral.

       Le rédacteur en chef de la revue est le célèbre poète argentin Daniel Calabrese.

 

 

http://www.aepoesia.com/p/inicio.html

 

AUTRES ARTICLES

  • La nouvelle de Zarducht Chafi sur le portail littéraire kazakh La nouvelle de Zarducht Chafi sur le portail littéraire kazakh

    Dans le cadre du projet « La littérature azerbaïdjanaise contemporaine » du Centre de Traduction d'État d’Azerbaïdjan, le portail littéraire kazakh « adebiportal.kz » a publié la nouvelle « Le Dernier magasin de fleurs »