Le 26 juin – le Jour des Forces armées azerbaïdjanaises

La Déclaration d’indépendance de la République Démocratique d’Azerbaïdjan, adoptée le 28 mai 1918, soulignait que l’Azerbaïdjan devait avoir l’armée régulière et créer des forces armées pour se défendre contre les envahisseurs étrangers et les ennemis intérieurs. Dans ce but, le général Khosrov bey Sultanov a été nommé le ministre de la Guerre dans le premier gouvernement azerbaïdjanais formé en mai 1918.

La République indépendante a existé pendant 23 mois, mais malgré cela, on a créé une Armée nationale qui est l’un des attributs les plus importants de l’Etat indépendant. Le 26 juin, on a pris la décision sur la création du Corps azerbaïdjanais qui a jeté la base d’une Armée nationale en Azerbaïdjan.

Le processus de construction militaire s’est arrêté dans le pays après la chute de la République démocratique. Après l’arrivée au pouvoir de Heydar Aliyev en 1969, grâce à ses efforts exceptionnels, la préparation des cadres militaires a pris une grande envergure. En 1971, l’école préparant les cadres militaires, a été créée en Azerbaïdjan. Aujourd’hui, c’est un lycée qui porte le nom de Djamchid Nakhitchivanski. Le gouvernement soviétique à l’époque ne pouvait pas rester indifférent à l’ouverture de cette école qui sera la base pour préparer des cadres militaires nationaux. Dans cette période, les commissions envoyées par Moscou à Bakou, ne sentaient pas la nécessité de créer une telle école en Azerbaïdjan. Mais grâce à une habile diplomatie et à une politique prévoyante de Heydar Aliyev, l’école a été ouverte et cet évènement a abouti à un accroissement de l'intérêt pour l’art de guerre en Azerbaïdjan et a stimulé la préparation des officiers azerbaïdjanais.

A la fin de 1991, en conséquence de l’effondrement de l’Union soviétique, l’Azerbaïdjan qui a de nouveau rétabli son indépendance, avait connu une situation socio-politique compliquée.

En été 1993, après le retour au pouvoir du Leader national à la demande du peuple, on a pris des mesures importantes dans le domaine de construction militaire. Le 12 mai 1994, a été signé le cessez-le feu entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Après cela, le processus de formation de l’Armée nationale s'est accéléré. En même temps,    on a commencé à accorder une grande attention à l’amélioration de l’approvisionnement matériel et technique des Forces armées, à la préparation morale et psychologique du personnel et à l’élévation de l’esprit militaire.

Cent ans ont passé depuis la création des Forces armées azerbaïdjanaises. Selon le décret du Président de la République d’Azerbaïdjan Heydar Aliyev du 22 mai 1998, le 26 juin – le Jour des Forces armées, est célébré comme une fête populaire.

Les Forces armées azerbaïdjanaises qui ont été formées et développées grâce aux efforts exceptionnels du Leader national, continu aujourd’hui son chemin digne sous la direction du Président, le Commandant en chef Ilham Aliyev.

Aujourd’hui, nous pouvons dire avec certitude que l’armée la plus puissante de la région - les Forces armées azerbaïdjanaises sont prêtes et capables d’exécuter avec succès les ordres du Commandant en chef, du Président Ilham Aliyev, pour rétablir l’intégrité territoriale de notre pays, libérer de nos territoires occupées des ennemis. 

AUTRES ARTICLES

  • La paire d’ailes de notre musique

    Chaque année, le 18 septembre, la Journée de la musique est célébrée solennellement en Azerbaïdjan