Les œuvres des écrivains ukrainiens ont été présentées à Bakou

Dans la Bibliothèque nationale d’Azerbaïdjan, a eu lieu la cérémonie de présentation des livres des écrivains ukrainiens – le livre « A la lumière de la période de déclin » de Vladimir Danilenko et le livre « Le Mystère du sépulcre » de Nikolaï Khomitch. Ouvrant la cérémonie de présentation, la présidente du Conseil d’administration du Centre de Traduction d’Azerbaïdjan, l’écrivaine Afag Massoud a parlé des relations d’amitié et de fraternité entre l’Ukraine et l’Azerbaïdjan, des projets réalisés par le Centre dans le domaine de développement des relations littéraires entre les deux pays et de la promotion réciproque des littératures.

On a ensuite donné la parole à l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de l’Ukraine en Azerbaïdjan Alexandre Michenko. Il a parlé de l’importance socio-politique de ces projets qui posent le fondement de la compréhension et de l’affinité entre les peuples et a remercié le Centre de Traduction d’Azerbaïdjan pour la réalisation durable de cette mission honorable.

Ensuite, le directeur de la Fondation de connaissance auprès du Président de la République d’Azerbaïdjan Oqtay Samadov, le dirigeant de l’appareil du Centre Yachar Aliyev, le directeur de la Direction de la science, de l’éducation et de la culture du Centre Etimad Bachketchid ont parlé des caractéristiques littéraires des livres. Selon eux, ces publications vont permettre aux lecteurs azerbaïdjanais d’obtenir une impression détaillée sur l’histoire, la vie contemporaine, la pensée littéraire de l’Ukraine et vont contribuer à l'augmentation de l’attention et de l’intérêt pour le livre, pour la littérature.

On a ensuite donné la parole aux écrivains ukrainiens Vladimir Danilenko et Nikolaï Khomitch. Ils ont parlé des projets réalisés en étroite coopération entre l’Union nationale des écrivains ukrainiens et le Centre de Traduction d’Azerbaïdjan pendant les deux dernières années et de la beauté de la ville de Bakou qu’ils visitent pour la première fois. Selon eux, cette ville avec ses monuments des poètes anciens, est devenue un grand foyer de littérature, un centre de pensée littéraire et du livre.

A la fin de la cérémonie, Vladimir Danilenko a présenté un souvenir avec ornement national de l’Ukraine à la dirigeante du Centre Afag Massoud.

 

Galerie

AUTRES ARTICLES