La littérature azerbaïdjanaise a été présentée à Berlin

L’un des projets internationaux du Centre de Traduction d’Azerbaïdjan, réalisés dans le cadre de la promotion de la littérature azerbaïdjanaise dans le monde, le livre « Le Mystère » (Les nouvelles azerbaïdjanaises) a été présenté à Berlin. La cérémonie du livre publié aux Editions « Hans-Jürgen Maurer », a eu lieu à la Maison de la Poésie de Berlin.

Le modérateur de la réunion, le docteur ès lettres M. Michael Hess a ouvert la cérémonie : « Ce livre est une fenêtre pour bien connaître la littérature, la culture, les coutumes et les traditions du peuple azerbaïdjanais. Des œuvres qui reflètent les idées des écrivains et le paysage du pays, créent une large impression sur le pays et son peuple, son monde intellectuel ».

La parole a ensuite été donnée à Mme Sieglinde Hartmann, l’auteure de la préface du livre, le professeur de l’Université de Wurtsbourg, la présidente de la société Oswald von Wolkenstein.

Elle a parlé du rôle important dans la création de ponts entre les littératures allemandes et azerbaïdjanaises, de la contribution de ce projet à la culture de la parole de deux pays.

On a ensuite donné la parole à Mme Afag Massoud, la Directrice du Centre de Traduction. Elle a parlé de l’histoire de la littérature azerbaïdjanaise, de son paysage contemporain, des nombreux projets internationaux réalisés par le Centre pendant les dernières années.

 

Galerie

AUTRES ARTICLES