Le fameux roman d’Imre Kertész en langue azerbaïdjanaise

La nouvelle publication du Centre de Traduction auprès du Cabinet des Ministres de la République d’Azerbaïdjan – le livre « Etre sans destin » de l’éminent écrivain hongrois, du lauréat du prix Nobel Imre Kertész, est paru.

Le roman qui décrit les évènements vécus dans les camps d’extermination d’Auschwitz et de Buchenwald, la vie horrible dans les camps pendant les années de la Seconde Guerre mondiale, a été publié pour la première fois en Hongrie en 1975. Mais seulement après sa traduction en langue allemande en 1990, l’œuvre a connu la célébrité en Europe. Grace à ce roman, il est devenu le premier lauréat hongrois du prix Nobel de littérature.

« Etre sans destin » est une première œuvre de la trilogie autobiographique qui comprend aussi les romans « Le Refus », « Kaddish pour l'enfant qui ne naîtra pas », Cette œuvre est publiée pour la première fois en Azerbaïdjan.

 

Le roman a été traduit en langue azerbaïdjanaise par Mahir Garayev et Guldesté Nassib.

AUTRES ARTICLES