Le directeur du Centre Yunus Emre au Centre de Traduction

Le 8 février, le directeur du Centre culturel turc de Bakou de l’Institut Yunus Emre M. Ibrahim Yıldırım a visité le Centre de Traduction auprès du Cabinet des Ministres de la République d’Azerbaïdjan. Pendant la rencontre, on a parlé de la promotion des écrivains turcs comme Nazim Hikmet, Fazil Hüsnü Dağlarca, Sait Faik Abasıyanik, Halide Edib Adivar, Haldun Taner, Orhan Pamuk, Osman Çeviksoy, Sabahettin Ali, Bekir Yildiz, Camal Şakar, en Azerbaïdjan et de la présentation de l’ « Anthologie  de la littérature azerbaïdjanaise contemporaine » en deux volumes à Ankara. De temps en temps, les œuvres de ces écrivains ont été traduites en langue azerbaïdjanaise et publiées dans la revue de la littérature mondiale « Khazar » du Centre de Traduction.

La directrice du Centre de Traduction Mme Afag Massoud a informé l’hôte de   l’ « Anthologie de la littérature turque ». En fait, la traduction de l’anthologie a déjà été achevée et sa publication est prévue pour avril de cette année.

Selon M. İbrahim Yıldırım, le but principal du Centre culturel turc de Bakou est la promotion de la littérature turque dans le monde. Il a également hautement apprécié la publication prochaine du livre l’ « Anthologie de la littérature turque » en Azerbaïdjan par le Centre de Traduction :

-La littérature est un pont noble qui reflète plus clairement l’amour, l’unité, la parenté, la fraternité entre nos peuples. La diffusion de la littérature azerbaïdjanaise en Turquie et la diffusion de la littérature turque en Azerbaïdjan renforcent encore cet amour et cette parenté entre nos peuples. De ce fait, les travaux réalisés par le Centre de Traduction dans le domaine des échanges littéraires, sont très appréciés. Aujourd’hui, les représentations de l’Institut Yunus Emre fonctionnent dans 56 pays. A cet égard, il existe suffisamment de perspectives et de possibilités pour la coopération utile entre nos centres.

Pendant de la rencontre, on a également discuté des projets suivants sur les échanges littéraires entre la Turquie et l’Azerbaïdjan.

A la fin de la rencontre, le cadeau du Centre culturel turc Yunus Emre, qui reflète les motifs historiques turcs anciens, a été présenté à Mme A. Massoud.


Galerie

AUTRES ARTICLES