Le génocide de Khodjali - la tragédie du XX siècle

« Le génocide de Khodjali, avec sa cruauté incroyable et ses méthodes de massacres inhumains, dirigé contre le peuple azerbaïdjanais, est un acte d'atrocité dans l'histoire humaine. Ce génocide, en même temps, est un crime historique contre l'humanité toute entière ».

                                                                                                   Heydar Aliyev 

Le génocide de Khodjali est entré dans l'histoire de l'Azerbaïdjan comme l'une des pages les plus terribles et tragiques. Dans le cadre de la commémoration du 10ième anniversaire du génocide de Khodjali, le chef national de l'Azerbaïdjan Heydar Aliyev a souligné dans son appel au peuple azerbaïdjanais : « Cet acte de génocide cruel et impitoyable est entré dans l'histoire de l'humanité comme l'un des actes de terreur de masse le plus terrible ».

Il convient de noter que depuis l'Azerbaïdjan a subi continuellement un nettoyage ethnique et une politique de génocide de la part des chauvinistes arméniens. Les Azerbaïdjanais ont été expulsés de leurs terres historiques, sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées et tout cela était accompagné de massacres massifs commis par les Arméniens. L'expulsion des Azerbaïdjanais de leurs terres historiques a été continuée aussi pendant la période soviétique. En 1948-1953, 150 mille Azerbaïdjanais ont été déportés d'Arménie, ils se sont installés dans la plaine de Koura-Araxe. En 1988, 250 mille azerbaïdjanais ont été expulsés de leurs territoires historiques et l'Arménie est devenue un Etat monoethnique. Les événements commencés depuis 1988 autour du Haut-Karabakh, les tentatives de mise en œuvre d'une idée folle de l'« Arménie de la mer à la mer » par les idéologues arméniens ont conduit à la destruction des villages, des villes, à la mort de dizaines de milliers de personnes innocentes, à l'expulsion de centaines de milliers d'Azerbaïdjanais de leurs terres historiques.

Contrairement à toutes les normes du droit international, l'Etat arménien veut annexer le Haut-Karabakh et dans cette voie, ils se montrent d'être prêt de commettre tous les crimes et toutes les atrocités. Le génocide de Khodjali qui est une tragédie du XX siècle, est le résultat de cette politique agressive et criminelle arménienne. Cette tragédie qui a eu lieu à la fin du XXe siècle, est l'un des crimes les plus graves, non seulement contre le peuple azerbaïdjanais, mais aussi contre toute l'humanité. Le génocide de Khodjali est dans la même lignée que les terribles tragédies du siècle comme Katyn, Hiroshima, Nagasaki et My Lai.

 

 

AUTRES ARTICLES

  • La paire d’ailes de notre musique

    Chaque année, le 18 septembre, la Journée de la musique est célébrée solennellement en Azerbaïdjan